1. Accueil

Page preview Accueil

La Thérapeutique Manuelle, un défi pour les professionnels de santé

Les trois clefs de la thérapeutique manuelle

De tous temps, les mains ont été le premier et parfois le seul moyen thérapeutique de l’homme. Elles sont à la base de techniques progressivement incorporées à l’art de soigner, associées aux plantes et elles sont devenues plus invasives s’aidant d’outil pour pénétrer au sein du corps.

En savoir plus

Formations

Formation intégrale

Formation sur un an

En savoir plus

Biomécanique

Séminaire sur 3 jours

En savoir plus

Podologie

Formation spécifique sur 2 jours

En savoir plus

Dernières publications

Thérapeutique manuelle

  • Comprendre la biomécanique humaine
  • Apprendre les techniques : rééducation, ostéopathie, reboutement, réflexothérapies
  • Traiter les troubles musculosquelettiques et les désordres neurovégétatifs
Voir sur le site de l'éditeur
Page preview Formations

Formations en Thérapeutique Manuelle

Ces formations sont destinées aux praticiens et auxiliaires médicaux.
L'action de formation entre dans la catégorie prévue par l'article L. 6313-1 du Code du travail.

Formation intégrale

Formation complète se déroulant sur une année à raison de cinq séminaires de trois jours.

Public : médecins, masseurs-kinésithérapeutes
Durée : 15 jours

Programme et inscriptions

Biomécanique humaine et troubles musculo-squelettiques

Enseigner les bases anatomiques et biomécaniques de l’appareil locomoteur de l’homme afin de comprendre, prévenir et traiter les troubles musculo-squelettiques qui altèrent les activités de la vie quotidienne.

Public : professionnels de santé, intervenants en santé au travail, professeurs de sport et de danse, ingénieurs, étudiants en master et doctorat
Durée : 3 jours

Programme et inscriptions

Formation spécifique "Pied et Thérapeutique Manuelle"

Comprendre les différentes approches, ostéopathique et posturale, des pathologies du pied et de la cheville.

Public : podologues, médecins, kinésithérapeutes
Durée : 2 jours

Programme et inscriptions

Formation spécifique "Algies Lombo-pelvi-périnéales et Thérapeutique Manuelle"

Former les praticiens et auxiliaires médicaux, confrontés aux algies et dysfonctionnements mécaniques et fonctionnels pelvi-périnéaux de la femme et de l'homme, aux techniques manuelles réflexes.

Public : médecins, sages-femmes, kinésithérapeutes
Durée : 3 jours

Programme et inscriptions

Formation spécifique "Sphère odonto-gnathique et Thérapeutique Manuelle"

Comprendre les différentes approches, ostéopathique et posturale, des pathologies de l’articulation temporo-mandibulaire et du suivi d’un traitement orthodontique.

Public : médecins, chirurgiens dentistes, kinésithérapeutes, orthophonistes
Durée : 2 jours

Programme et inscriptions
Page preview Ouvrages publiés

Ouvrages publiés

Thérapeutique manuelle

Cet ouvrage de synthèse propose au lecteur la découverte et l’apprentissage des thérapies manuelles sous la conduite de l’œil et de la main d’un médecin de terrain.

Tout débute par la compréhension du fonctionnement de l’être humain – appréhendé avec finesse et précision par la biomécanique. Les techniques universellement pratiquées sont ensuite analysées et répertoriées selon qu’elles sollicitent le muscle, l’articulation ou la peau.

L’objectif final est l’utilisation de ces techniques dans le soulagement des troubles musculosquelettiques et des désordres neurovégétatifs qui perturbent notre quotidien. Un algorithme original est proposé pour en préciser l’origine rachidienne, articulaire ou viscérale.

Voir sur le site de l'éditeur

Bonneau D., Vautravers P., Herisson C., Dupeyron A.
Médecine du sport et thérapies manuelles : le rachis thoracique et lombaire.
Sauramps Médical, Montpellier, 2017. 222 p.

Voir sur le site de l'éditeur

Bonneau D., Herisson C., Vautravers P.
Médecine du sport et thérapies manuelles : le pied et la cheville.
Sauramps Médical, Montpellier, 2015. 204p.

Voir sur le site de l'éditeur

Bonneau D., Vautravers P., Herisson C.
Médecine du sport et thérapies manuelles: le rachis cervical.
Sauramps Médical, Montpellier, 2013.

Voir sur le site de l'éditeur

Carrère d’Encausse M., Cymes M., Bonneau D.
Le mal de dos : Vos questions, nos réponses.
Hachette Pratique, Paris, 2011. 158 p.

Épuisé

Bonneau D., Vautravers P., Herisson C.
Sphère odonto-gnathique et thérapies manuelles.
Sauramps Médical, Montpellier, 2010. 205p.

Voir sur le site de l'éditeur

Bonneau D., Vautravers P., Herisson C.
Médecine du sport et thérapies manuelles : la hanche et le genou.
Sauramps Médical, Montpellier, 2016. 252 p.

Voir sur le site de l'éditeur

Bonneau D., Vautravers P., Herisson C.
Médecine du sport et thérapies manuelles : l'anneau pelvien.
Sauramps Médical, Montpellier, 2014. 212p.

Voir sur le site de l'éditeur

Bonneau D., Vautravers P., Herisson C.
Médecine du sport et thérapies manuelles : le membre supérieur.
Sauramps Médical, Montpellier, 2012. 209 p.

Voir sur le site de l'éditeur

Bonneau D., Marès P., Vautravers P., Herisson C.
Algies pelvi-périnéales et thérapies manuelles.
Sauramps Médical, Montpellier, 2011. 216p.

Voir sur le site de l'éditeur

Auto-rééducation

Des exercices pour prévenir les troubles musculo-squelettiques

Voici quelques exercices pour entretenir nos articulations et prévenir un certain nombre de troubles musculo­squelettiques. Ils ne sont qu’une synthèse des arts martiaux et du stretching de Michèle Esnault. La respiration est utilisée pour majorer l’efficacité, l’étirement se faisant lors de l’expiration.

L’objectif est d’amplifier avec délicatesse les possibilités d’étirement de chaque muscle ou groupe musculaire tout en augmentant les amplitudes articulaires et en jouant sur une expiration lente. Chaque exercice peut se faire en cinq ou dix étapes, en maintenant l’étirement lors de l’inspiration avant de gagner quelques millimètres lors de l’expiration suivante.

Notre système musculo­squelettique à besoin d’équilibre et d’harmonie. Tout notre corps est adapté à la déambulation dans l’espace tridimensionnel d’où l’importance de la spirale. La torsion hélicoïdale est à privilégier en utilisant l’inversion du déplacement entre les membres supérieurs et inférieurs comme lors de la marche où le pied droit s’avance en même temps que le bras gauche, la fameuse alternance des ceintures !

Chaque exercice se fait d’un côté puis de l’autre.

Exercice 1

Sur les images, le pied droit est en avant et la main gauche est en position haute, repliée et tournée vers l’extérieur.

À chaque expiration on cherche à gagner de l’amplitude vers le haut pour la main gauche et vers le bas pour la main droite, en conservant la tête droite et en rentrant le menton.

Exercice 2

Sur les images, le pied droit est en avant et la main gauche est en position haute, paume vers le haut, la main droite la maintenant en flexion dorsale du poignet.

À chaque expiration, on cherche à gagner de l’amplitude en s’inclinant vers le côté droit en tirant sur la main gauche pour étirer les muscles fléchisseurs du poignet et des doigts.

Exercice 3

Sur les images, le pied droit est en avant et le coude gauche est empoigné par la main droite et amenée vers la droite pour effectuer une rotation du tronc.

À chaque expiration, on cherche à gagner de l’amplitude vers la droite, en conservant la tête droite et en rentrant le menton.

Exercice 4

Sur les images, le pied droit est en avant et le coude gauche est empoigné par la main droite et amenée vers l’arrière pour étirer le muscle triceps et favoriser le jeu de l’omoplate (scapula).

À chaque expiration, on cherche à gagner de l’amplitude vers l’arrière, en conservant la tête droite et en rentrant le menton.

Exercice 5

Sur les images, le pied gauche est en avant et la main droite est en position haute, paume vers le haut, la main gauche attrapant les doigts pour les maintenir en flexion dorsale ainsi que le poignet.

L’étirement se fait simultanément au niveau des membres inférieurs en majorant la position en fente avant et au membre supérieur droit en étirant les muscles fléchisseurs de la main.

Le pied arrière doit être maintenu le plus possible dans l’axe du corps et ne pas être tourné vers l’extérieur, le talon ne doit pas se décoller et lors de chaque expiration on le plaque au sol.

Exercice 6

Sur les images, les membres sont positionnés en fente frontale et la main gauche est en position haute, paume vers le haut, la main droite attrapant les doigts pour les maintenir en flexion dorsale ainsi que le poignet.

L’étirement se fait simultanément au niveau des membres inférieurs en majorant la position d’écartement frontal et au niveau du membre supérieur gauche en étirant les muscles fléchisseurs de la main.

Exercice 7

Sur les images, le pied droit est placé en avant, la main gauche est tournée vers l’extérieur en flexion palmaire, pronation maximale, empoignée par la main droite attrapant les doigts pour les maintenir en flexion palmaire ainsi que le poignet.

L’étirement se fait simultanément au niveau des membres inférieurs en majorant la position pour approcher ses fesses du talon gauche et au membre supérieur gauche en étirant les muscles extenseurs de la main.

À chaque expiration, on cherche à gagner de l’amplitude.

Exercice 8

Sur les images, le pied droit est placé en avant, la main gauche empaume la cheville gauche, pied en l’air genou fléchi, la main droite en l’air en pronation flexion.

L’étirement se fait en fléchissant le genou droit pour majorer l’étirement sur le muscle quadriceps et le psoas tout en étirant les extenseurs de la main droite.

À chaque expiration, on cherche à gagner de l’amplitude.

Pour des raisons d’équilibre précaire, une meilleure efficacité est obtenue en prenant appui sur un mur ou un arbre avec la main supérieure. Il est ainsi plus facile de majorer l’extension de hanche et la flexion du genou. Il est important de fléchir la hanche et le genou du coté de l’appui pour éviter de trop cambrer le dos.

Auto-rééducation

Conflit sous-acromial

Auto-rééducation d’une tendinopathie simple de l’épaule
Auto-rééducation du conflit sous-acromial (d'après une communication de J.-P. Liotard)

Syndrome du défilé cervicothoracique

Auto-rééducation d'un syndrome de la traversée thoracique

Syndrome du canal carpien

Auto-rééducation d'un syndrome du canal carpien

Épicondylite latérale

Auto-rééducation d'une épicondylite latérale

Cervicalgie commune

Auto-rééducation des cervicalgies posturales

Lombalgie commune

Auto-rééducation des lombalgies posturales

Étirements

Étirement du quadriceps et du psoas
Étirement des adducteurs
Étirement des adducteurs (en incluant le gracile)
Étirement des ischio-jambiers
Étirement du moyen fessier et de certains pelvi­trochantériens
Auto-rééducation d'une pathologie de l'appareil propulseur du pied

6. Contact

Page preview Contact

Contact

Coordonnées

  • 23 avenue des Lierres 84000 Avignon

  • +33 (0)4 90 89 32 33

Envoyer un message

Algies Lombo-pelvi-périnéales et Thérapeutique Manuelle

(Formation spécifique)

  • Participants
    Sages-femmes, médecins et kinésithérapeutes.
    Effectifs : douze praticiens

  • Durée
    21 heures sur trois jours consécutifs

  • Lieu
    ISTM, Avignon, France

  • Enseignants
    Docteur Dominique Bonneau

  • Dates
    Mercredi 25, jeudi 26 et vendredi 27 avril 2018

  • Horaires
    De 8h30 à 12h30 et de 14h30 à 18h30

  • Coût
    800 euros (formation et délivrance d’un polycopié)

  • Formation enregistrée auprès de l’ANFH et du FIF-PL

Pré-inscriptions

  • Par lettre :
    ISTM - 23 avenue des Lierres
    84000 Avignon

  • Par courriel :

Objectifs

Former les praticiens et auxiliaires médicaux, confrontés aux algies et dysfonctionnements mécaniques et fonctionnels pelvi-périnéaux de la femme et de l'homme, aux techniques manuelles réflexes, dont l’indication découle d’un diagnostic médical, afin d’optimiser la prise en charge thérapeutique de ces différentes pathologies.

Elles sont un complément aux thérapeutiques médicales conventionnelles.

Elles doivent être employées par les différents intervenants médicaux et para médicaux en fonction de leur champ de compétence défini par les décrets d’application de leur exercice respectif.

Cette formation comporte un séminaire.
Une attestation de formation sera délivrée à son terme.

Arrow
Arrow
ArrowArrow
Slider

Programme

Cours

  • Anatomie du segment lombo-pelvi-périnéal.

Travaux dirigés

  • L’examen clinique :
    • Anatomie palpatoire du segment lombo-pelvi-fémoral
    • Mise en évidence du syndrome cellulo-teno-periosto-myalgique
    • Recherche des dysfonctionnements segmentaires rachidiens et compréhension de la lésion ostéopathique
    • Recherche des dysfonctionnements posturaux (inégalité de longueur des MI)
    • Pathologie mécanique de l’anneau pelvien : sacro-iliaque, symphyse pubienne et coxo-fémorale

Cours

  • Anatomie fonctionnelle des muscles lombo-pelvi-périnéaux

Travaux dirigés

  • Les syndromes myo-fasciaux lombo-pelvi-fémoraux, recherche des points gâchettes musculaires et évaluation de l’hypo-extensibilité musculaire :
    • abdominaux,
    • carré des lombes muscles fessiers,
    • pelvi-trochanteriens (piriforme, obturateurs…),
    • psoas,
    • adducteurs,
    • ischio-jambiers,
    • quadriceps
  • Diaphragme et respirations

Cours

  • Principes du traitement neuro-musculaire.
  • Le mécanisme de la régulation de la contraction musculaire.
  • Définition et description des techniques.

Travaux dirigés

  • Application des techniques neuro-musculaires  aux muscles lombo-pelvi-périnéaux (Psoas, carré des lombes, abdominaux, para-vertébraux, piriforme, obturateurs, quadriceps, adducteurs, releveurs, diaphragme périnéal, ischio-jambiers, fessiers…) :
    • Etirement post-isométrique ou myotensif
    • Pression glissée
    • Compression ischémique
    • Positionnement et raccourcissement
    • Décordage inter-épineux
  • Les techniques cutanées
    • Le massage réflexe
    • Les points réflexes
  • L’approche endocavitaire des muscles pelviens

Cours

  • Indications, intérêts et limites de la prise en charge manuelle des dysfonctionnements mécaniques et fonctionnels bénins et réversibles lombo-pelvi-périnéaux.

Travaux dirigés

  • Les applications cliniques :
    • Place des techniques manuelles dans la prise en charge de :
      • Les algies lombo-pelvi-périnéales
      • Les algies inguino-vulvaires
      • Les dyspareunies
      • La coccygodynie
      • La névralgie pudendale
      • L’embrasement neuro-végétatif pelvien
    • Place des moyens de contention et des techniques complémentaires (rééducation, respiration, semelles orthopédiques, bain cryogénique…)

Formation intégrale en Thérapeutique Manuelle

  • Participants
    Médecins et kinésithérapeutes
    Nombre limité à 12 participants

  • Durée
    110 heures (5 séminaires de 3 jours)

  • Lieu
    ISTM, Avignon, France

  • Enseignants
    Docteur Dominique Bonneau

  • Dates
    Les jeudi, vendredi et samedi

    Séminaire 1 : 18-20 octobre 2018
    Séminaire 2 : 6-8 décembre 2018
    Séminaire 3 : 7-9 mars 2019
    Séminaire 4 : 13-15 juin 2019
    Séminaire 5 : 5-7 septembre 2019

  • Horaires
    De 8h30 à 12h30 et de 14h30 à 19h

  • Tarif
    4200 euros (700 euros de frais d’inscription et 700 euros par séminaire)

  • Formation enregistrée auprès du FIF-PL au titre des formations longues en Thérapie Manuelle

Pré-inscriptions

  • Par lettre :
    ISTM - 23 avenue des Lierres
    84000 Avignon

  • Par courriel :

Programme d’une journée de séminaire

  • Anatomie compréhensive de la région à traiter
  • Démarche diagnostique clinique devant les pathologies mécaniques en cause
    • Les éléments du diagnostic :
      • Dysfonctionnement rachidien segmentaire ou postural
      • Dysfonctionnement articulaire périphérique
      • Dysfonctionnement viscéral
  • Démarche thérapeutique manuelle :
    • Techniques neuro-musculaires :
      • Basées sur l’étirement longitudinal musculaire
        • étirement post-isométrique
        • compression ischémique
        • pression glissée
    • Basées sur l’étirement transversal tendino-musculaire :
      • Décordage interépineux, métamérique et periarticulaire
      • Reboutement
    • Basées sur le raccourcissement musculaire
  • Techniques de mobilisation articulaire périphérique non forcée
  • Techniques cutanées
    • Massage réflexe
    • Shiatsu et dérivés
    • Technique de contre stimulation
  • Auto-étirement

Conditions d’admission

Diplômes requis : Diplôme de Docteur en Médecine ou Diplôme d’État de Masseur Kinésithérapeute

Il est souhaitable d'être parrainé par un stagiaire ayant déjà effectué la formation et de joindre une lettre de motivation avec un CV.

Afin de profiter pleinement de la formation intégrale, dans toutes ses subtilités, il est préférable d’avoir suivi la formation Biomécanique humaine.

Arrow
Arrow
ArrowArrow
Slider

Séminaire 1

Rachis lombaire

  • Anatomie compréhensive du rachis lombaire
  • Démarche diagnostique clinique dans les algies lombaires avec ou sans irradiations aux membres inférieurs:
    • Les éléments du diagnostic:
      • Dysfonctionnement segmentaire ; recherche du syndrome cellulo périosto myalgique et du dérangement intervertébral
      • Dysfonctionnement postural: le syndrome myofascial:recherché du point gachette et de l’hypoextensibilité musculaire
      • Démarche thérapeutique manuelle :
        • Techniques neuro-musculaires :
          • Basées sur l’étirement musculaire
            • étirement post-isométrique
            • compression ischémique
            • pression glissée
    • Basées sur le raccourcissement musculaire
      • Strain and Counterstrain et dérivées
    • Basées sur l’étirement transversal tendineux :
      • Décordage interépineux, métamérique et periarticulaire
      • reboutement
  • Techniques cutanées
    • Massage réflexe
    • Shiatsu et dérivés
    • Technique de contre stimulation
    • Auto-rééducation

Hanche et genou

  • Anatomie compréhensive de la hanche et du genou
  • Démarche diagnostique clinique dans les tendinopathies, entorses et dysfonctionnements mécaniques
    • Les éléments du diagnostic :
      • Examen programmé
      • Dysfonctionnement postural
      • Démarche thérapeutique manuelle :
        • Techniques neuro-musculaires :
          • Basées sur l’étirement musculaire
            • étirement post-isométrique
            • compression ischémique
            • pression glissée
    • Basées sur le raccourcissement musculaire
      • Strain and Counterstrain et dérivées
    • Basées sur l’étirement transversal tendineux :
      • Décordage interépineux, métamérique et periarticulaire
      • Reboutement
  • Techniques de mobilisation articulaire non force base sur la décoaptation et /ou le glissement
  • Techniques cutanées
    • Massage réflexe
    • Shiatsu et dérivés
    • Technique de contre stimulation
  • Auto-étirement

Pied et cheville

  • Anatomie compréhensive du pied, de la cheville et de l’appareil propulseur
  • Démarche diagnostique clinique dans les tendinopathies, syndromes canalaires, entorses et dysfonctionnements mécaniques:
    • Les éléments du diagnostic :
      • Examen programmé
      • Dysfonctionnement postural
      • Démarche thérapeutique manuelle :
        • Techniques neuro-musculaires :
          • Basées sur l’étirement musculaire
            • étirement post-isométrique
            • compression ischémique
            • pression glissée
    • Basées sur le raccourcissement musculaire
      • Strain and Counterstrain et dérivées
    • Basées sur l’étirement transversal tendineux :
      • Décordage interépineux, métamérique et periarticulaire
      • Reboutement
  • Techniques de mobilisation articulaire non force base sur la décoaptation et /ou le glissement
  • Techniques cutanées
    • Massage réflexe
    • Shiatsu et dérivés
    • Technique de contre stimulation
  • Auto-étirement

Séminaire 2

Rachis cervical

  • Anatomie comprehensive du rachis cervical et ses deux composantes
  • Démarche diagnostique clinique dans les algies cervicales avec ou sans irradiation céphalique, dorsale ou brachiale :
    • Les éléments du diagnostic :
      • Dysfonctionnement segmentaire ; recherche du syndrome cellulo périosto myalgique et du derangement intervertébral
      • Dysfonctionnement postural: le syndrome myofascial:recherché du point gachette et de l’hypoextensibilité musculaire
      • Démarche thérapeutique manuelle :
        • Techniques neuro-musculaires :
          • Basées sur l’étirement musculaire
            • étirement post-isométrique
            • compression ischémique
            • pression glissée
    • Basées sur le raccourcissement musculaire
      • Strain and Counterstrain et dérivées
    • Basées sur l’étirement transversal tendineux :
      • Décordage interépineux, métamérique et periarticulaire
      • reboutement
  • Techniques cutanées
    • Massage réflexe
    • Shiatsu et dérivés
    • Technique de contre stimulation
  • Auto-rééducation

Complexe scapulaire

  • Anatomie comprehensive du complexe scapulaire, anatomie comparée
  • Démarche diagnostique clinique dans les tendinopathies, conflits et dysfonctionnements mécaniques :
    • Les éléments du diagnostic :
      • Dysfonctionnement rachidien
      • Dysfonctionnement articulaire
      • Dysfonctionnement visceral: le lien phrénique
      • Démarche thérapeutique manuelle :
        • Techniques neuro-musculaires :
          • Basées sur l’étirement musculaire
            • étirement post-isométrique
            • compression ischémique
            • pression glissée
    • Basées sur le raccourcissement musculaire
      • Strain and Counterstrain et dérivées
    • Basées sur l’étirement transversal tendineux :
      • Décordage interépineux, métamérique et periarticulaire
      • Reboutement
  • Techniques de mobilisation articulaire non force basée sur la décoaptation et /ou le glissement
  • Techniques cutanées
    • Massage réflexe
    • Shiatsu et dérivés
    • Technique de contre stimulation
    • Auto-étirement

Pathologie du poignet et du coude et le syndrome du défilé cervico-thoracique et du canal carpien

  • Anatomie comprehensive du poignet et du coude, definition de la main de finesse et de la main de force
  • Démarche diagnostique clinique dans les tendinopathies, syndrômes canalaires, entorses et dysfonctionnements mécaniques :
    • Les éléments du diagnostic :
      • Dysfonctionnement articulaire
      • Dysfonctionnement postural
      • Démarche thérapeutique manuelle :
        • Techniques neuro-musculaires :
          • Basées sur l’étirement musculaire
            • étirement post-isométrique
            • compression ischémique
            • pression glissée
    • Basées sur le raccourcissement musculaire
      • Strain and Counterstrain et dérivées
    • Basées sur l’étirement transversal tendineux :
      • Décordage interépineux, métamérique et periarticulaire
      • Reboutement
  • Techniques de mobilisation articulaire non force basée sur la décoaptation et /ou le glissement
  • Techniques cutanées
    • Massage réflexe
    • Shiatsu et dérivés
    • Technique de contre stimulation
    • Auto-étirement
    • Place des orthèses

Séminaire 3

Articulation temporo-mandibulaire

  • Anatomie compréhensive de l’appareil manducateur et définition et description des son dysfonctionnement (DAM)
  • Démarche diagnostique clinique :
    • Les éléments du diagnostic :
      • Dysfonctionnement articulaire
      • Dysfonctionnement postural
      • Démarche thérapeutique manuelle :
        • Techniques neuro-musculaires :
          • Basées sur l’étirement musculaire
            • étirement post-isométrique
            • compression ischémique
            • pression glissée
    • Basées sur le raccourcissement musculaire
      • Strain and Counterstrain et dérivées
    • Basées sur l’étirement transversal tendineux :
      • Décordage interépineux, métamérique et periarticulaire
      • reboutement
  • Techniques cutanées
    • Massage réflexe
    • Shiatsu et dérivés
    • Technique de contre stimulation
    • Auto-étirement

Algies cranio-faciales

  • Réflexion sur le syndrome de Barré et Lieou
  • Conduite à tenir diagnostique
  • L’etiologie rachidienne
  • L’etiologie articulaire périphérique : L’ATM
  • L’étiologie viscérale : Foyers dentaires et trouble de la convergence
  • Conduite à tenir thérapeutique

Peau et thérapeutique manuelle

  • Le système neuro vegetative
  • La peau, miroir fonctionnel des organes

Peau du crâne et Thérapie Manuelle

  • Approche compréhensive des techniques ostéopathiques dites crâniennes
    • Réflexion sur le mouvement respiratoire primaire
    • Rôle de la peau
    • Rapports avec la cranio-puncture
    • Présentation des prises manuelles crâniennes
      • Prises manuelles palmaires, prises digitales pulpaires
      • Techniques de la base
      • Techniques de la voûte
      • Technique de la face

Peau abdominale et Thérapie Manuelle

  • Présentation des techniques ostéopathiques dites viscérales
  • Réflexion sur la peau, le péritoine et les viscères
  • Démonstration des techniques manuelles :
    • Dysfonctionnement gastro-oesophagien,
    • Dysfonctionnement vésiculaire
    • Dysfonctionnements intestinaux
    • Dysfonctionnement du bas appareil urinaire

Peau thoracique et Thérapie Manuelle

  • Pathologie respiratoire et digestive haute
  • Pathologie cardiovasculaire et anxiété

Réflexothérapie plantaire

Syndromes vertigineux et vertiges

  • Œil, vestibule et rachis cervical supérieur : couplage fonctionnel
  • Techniques neuro musculaires de la jonction cranio-cervicale
  • Auto rééducation

Manœuvre libératoire

  • Manœuvre d’Epley
  • Manœuvre de Toupet et Semond

Séminaire 4

Rachis thoracique - cotes - diaphragme

Les algies thoraciques

  • Pathologie de la première cote
  • Dorsalgies :
    • Dysfonctionnement segmentaire ou postural
    • Douleurs intercostales
    • Pathologie costale
    • Thérapies manuelles et pathologies respiratoires :
      • Techniques costales
      • Techniques diaphragmatiques

Le diaphragme

  • Anatomie fonctionnelle
  • Diaphragme et pathologies lombo-pelvi-abdominale

Les respirations et leur implication dans les thérapies manuelles

  • Respiration thoracique
  • Respiration abdominale
  • Respiration et périnée
  • Cohérence cardiaque

Anneau pelvien

  • Anatomie compréhensive de l’anneau pelvien, chapiteau et socle
  • Démarche diagnostique clinique dans les algies lombo-pelvi-périnéales avec ou sans composante pariétale ou viscérale, et dans les tendinopathies et dysfonctionnements mécaniques des articulations de l’anneau pelvien
    • Les éléments du diagnostic :
      • Dysfonctionnement segmentaire ; recherche du syndrome cellulo périosto myalgique et du derangement intervertébral
      • Dysfonctionnement postural: le syndrome myofascial: recherche du point gachette et de l’hypoextensibilité musculaire
      • Dysfonctionnement articulaire : examen programmé
      • Démarche thérapeutique manuelle :
        • Techniques neuro-musculaires :
          • Basées sur l’étirement musculaire
            • étirement post-isométrique
            • compression ischémique
            • pression glissée
    • Basées sur le raccourcissement musculaire
      • Strain and Counterstrain et dérivées
    • Basées sur l’étirement transversal tendineux :
      • Décordage interépineux, métamérique et periarticulaire
      • reboutement
  • Techniques cutanées
    • Massage réflexe
    • Shiatsu et dérivés
    • Technique de contre stimulation

Inégalité de longueur des membres inférieurs

  • Diagnostic - Étude biomécanique - Étude clinique
  • Correction

Séminaire 5

Révision et synthèse

Conduite à tenir devant une algie cervico-céphalique

  • Démarche diagnostique et thérapeutique manuelle

Conduite à tenir devant une algie cervico-brachiale

  • Démarche diagnostique et thérapeutique manuelle

Conduite à tenir devant une tendinopathie du membre supérieur

  • Démarche diagnostique et thérapeutique manuelle

Conduite à tenir devant une lombo-radiculalgie

  • Démarche diagnostique et thérapeutique manuelle

Conduite à tenir devant une algie lombo-pelvi-périnéale

  • Démarche diagnostique et thérapeutique manuelle

Conduite à tenir devant une tendinopathie du membre inférieur

  • Démarche diagnostique et thérapeutique manuelle

Conduite à tenir devant une douleur post-traumatique du pied ou de la cheville

  • Démarche diagnostique et thérapeutique manuelle

Conduite à tenir devant un syndrome canalaire

  • Démarche diagnostique et thérapeutique manuelle

Biomécanique humaine et troubles musculo-squelettiques

Les clefs anatomiques pour comprendre, prévenir et traiter

  • Participants
    Professionnels de santé, intervenants en santé au travail, professeurs de sport et de danse, ingénieurs, étudiants en master et doctorat

  • Durée
    21 heures sur trois jours consécutifs

  • Lieu
    Palais des Papes, Avignon, France

  • Enseignants
    Docteur Dominique Bonneau

  • Dates
    Mercredi 4, jeudi 5 et vendredi 6 juillet 2018

  • Horaires
    De 8h30 à 12h30 et de 14h30 à 18h

  • Tarif
    Professionnels et institutionnels : 750 euros
    Stagiaires de l’ISTM : 600 euros

Pré-inscriptions

  • Par lettre :
    ISTM - 23 avenue des Lierres
    84000 Avignon

  • Par courriel :

Objectifs

Cette formation à pour objectifs d’enseigner aux intervenants en milieu scolaire, sportif et professionnel (professionnels de santé, ergonomes, ingénieurs, professeurs de sport ou de danse…) les bases anatomiques et biomécaniques de l’appareil locomoteur de l’homme afin de comprendre, prévenir et traiter les troubles musculo-squelettiques qui altèrent les activités de la vie quotidienne grâce

  • à la découverte d’une anatomie fonctionnelle vivante et appliquée
  • à la connaissance des facteurs prédisposant aux pathologies microtraumatiques et posturales de l’appareil locomoteur, composant les troubles musculo-squelettiques
  • au rôle de la musculature et sa place dans les TMS
  • à la prévention par l’étirement tendino-musculaire
  • à la gestion du stress par la respiration
  • à l’importance de l’ergonomie du geste.

Arrow
Arrow
ArrowArrow
Slider

Moyens mis en œuvre

L’enseignement est essentiellement théorique mais aussi pratique, chaque stagiaire réalisant les techniques d’étirement analytique de chaque muscle puis celles d’étirement global par des postures qui sollicitent les groupes musculaires selon une organisation en chaînes, techniques potentialisées par l’intégration du rythme respiratoire.

  • Enseignement théorique
    • de la biomécanique articulaire analytique et synthétique
    • de l’anatomie du muscle, sa fonction et son organisation
    • de son implication dans les pathologies les plus fréquentes en milieu sportif et professionnel, telles que tendinopathies, élongations, syndrome myo-fasciaux, syndromes canalaires lombalgies…
    • du principe des techniques de prévention basée sur l’étirement tendino-musculaire
  • Enseignement pratique
    • techniques d’auto étirement analytique et global

Une tenue adaptée est requise.

Ces techniques doivent être employées par les différents intervenants en fonction de leur champ de compétence défini par les décrets d’application de leur exercice respectif.

À l’issue de la formation une attestation de formation sera délivrée au stagiaire.

Sa durée est fixée à de trois jours de formations d’une durée individuelle de 7 heures soit un total de 21 heures.

Cette formation comporte un séminaire.
Une attestation de formation sera délivrée à son terme.

Programme

Le fonctionnement de l’appareil locomoteur

  • Étude des mammifères et de leur mode de locomotion
  • La vision de l’ingénieur et du professionnel de santé face aux solutions biomécaniques de ces différents modes de fonctionnement musculo-squelettique

Membre supérieur

  • Biomécanique du complexe scapulaire, du coude, du poignet et de la main
  • Anatomie descriptive des muscles du membre supérieur
  • Mode de prévention des pathologies les plus fréquentes : tendinopathies de l’épaule, du coude et du poignet, syndrome myo-fasciaux du membre supérieur, syndrome du canal carpien, syndrome du défilé cervico-thoracique
  • Travaux pratiques : apprentissage des techniques d’étirement analytique et global

Membre inférieur

  • Biomécanique de la hanche, du genou, de la cheville et du pied
  • Anatomie descriptive des muscles du membre inférieur
  • Mode de prévention des pathologies les plus fréquentes : tendinopathies de la hanche, du genou et de la cheville, pathologies musculo-aponévrotique du complexe propulseur du membre inférieur, syndrome myo-fasciaux du membre inférieur
  • Travaux pratiques : apprentissage des techniques d’étirement analytique et global

Rachis

  • Biomécanique du rachis cervical, thoracique et lombaire
  • L’implication de la vision, des pathologies viscérales thoraco-abdomino-pelviennes dans les algies rachidiennes
  • Anatomie descriptive des muscles du rachis, des abdominaux et des diaphragmes, pelvien et thoracique
  • Mode de prévention des pathologies les plus fréquentes : cervicalgie, dorsalgie et lombalgie, syndrome myo-fasciaux du rachis
  • Travaux pratiques : apprentissage des techniques d’étirement analytique et global

L'anneau pelvien

  • Biomécanique des sacro-iliaques et de la symphyse pubienne
  • Prévention des pubalgies, des algies pelvi-périnéales
  • Travaux pratiques : apprentissage des techniques d’étirement analytique et global

L’appareil manducateur

  • Biomécanique de l’ATM
  • L’implication de la langue, de la posture, de la respiration et de l’articulé dentaire
  • Travaux pratiques : apprentissage des techniques de prévention

Système neurovégétatif

  • Anatomie du parasympathique et du sympathique et leurs fonctionnements
  • Apprentissage des différentes respirations
  • Gestion du stress par le contrôle respiratoire

Pied et Thérapeutique Manuelle

(Formation spécifique)

  • Participants
    Podologues, médecins et kinésithérapeutes
    Nombre limité à 12 praticiens

  • Durée
    15 heures sur deux jours consécutifs

  • Lieu
    ISTM, Avignon, France

  • Enseignants
    Docteur Dominique Bonneau

  • Dates
    Cette formation n’est dispensée qu’à la demande de groupe déjà constitué de 8 à 12 stagiaires

  • Horaires
    De 8h30 à 12h30 et de 14h30 à 18h30

  • Tarif
    600 euros (formation et délivrance d’un polycopié)

  • Formation enregistrée auprès de l’ANFH et du FIF-PL

Pré-inscriptions

  • Par lettre :
    ISTM - 23 avenue des Lierres
    84000 Avignon

  • Par courriel :

Objectifs

Former les praticiens et auxiliaires médicaux aux techniques manuelles décrites et enseignées en rééducation, ostéopathie, chiropraxie, médecines orientales ou pratiquées de manière empirique par les rebouteux, à l’exception des manipulations vertébrales. L’ensemble de ces techniques ont été étudiées et analysées avec les données actuelles de la science, synthétisées au sein d’un protocole qui prolonge un diagnostic médical. Ces techniques sont un complément aux thérapeutiques médicales conventionnelles. Elles doivent être employées en fonction des champs de compétence de chaque intervenant, définis par décrets.

Comprendre les différentes approches, ostéopathique et posturale, des pathologies du pied et de la cheville.

Cette formation comporte un séminaire.
Une attestation de formation sera délivrée à son terme.

Arrow
Arrow
ArrowArrow
Slider

Programme

Cours inaugural

Principes du traitement manuel à travers l’anatomie compréhensive et la neurophysiologie.

Définition des trois clefs diagnostiques qui permettent de rattacher la symptomatologie algique à une origine mécanique bénigne et réversible du squelette axial, appendiculaire ou à une projection viscérale fonctionnelle, et des trois clefs thérapeutiques, la peau le muscle et l’articulation.

Anatomie compréhensive du pied et de la cheville Démarche diagnostique clinique dans les tendinopathies, syndromes canalaires (canal tarsien, névralgie de Morton), entorses et dysfonctionnements mécaniques.

La réflexothérapie plantaire

Définitions : Le concept myo-fascial. Le concept ostéopathique. Le concept postural. La notion de chaîne musculaire

Travaux pratiques

Apprentissage des techniques manuelles réflexes neuro-musculaires, cutanéo-tendineuses et articulaires (les manipulations vertébrales sont exclues de cet enseignement).

Ils représentent la majorité du temps de formation et sont consacrés à la démonstration et la répétition des techniques manuelles que les stagiaires réalisent alternativement en tant que manipulant et manipulé. Il est donc nécessaire que les stagiaires revêtent une tenue adéquate (soit un maillot de bain) et se munissent d’une serviette type drap de bain, et aient réalisé un bilan clinique ainsi que des clichés radiographiques éliminant toute contre-indication à la pratique sur eux mêmes de ces thérapeutiques manuelles.

Un support polycopié est remis en début de chaque séminaire. Il contient les bases théoriques du cours ainsi que les photos des techniques étudiées.

  • Démarche thérapeutique manuelle
    • Techniques articulaires
    • Techniques neuro-musculaires :
      • Basées sur l’étirement  : étirement post-isométrique, compression ischémique, pression glissée
      • Basées sur le raccourcissement : Strain and Counterstrain et dérivées
      • Basées sur l’étirement transversal tendineux : décordage, reboutement
    • Techniques cutanées :
      • Réflexothérapie plantaire
      • Massage réflexe
      • Shiatsu et dérivés
      • Technique de contre stimulation
  • Auto-rééducation

Synthèse et cas cliniques 

  • Conduite à tenir devant une douleur de l’avant-pied
  • Conduite à tenir devant une douleur du medio-pied
  • Conduite à tenir devant une douleur de l’arrière-pied

Sphère odonto-gnathique et Thérapeutique Manuelle

(Formation spécifique)

  • Participants
    Médecins, chirurgiens dentistes, kinésithérapeutes et orthophonistes
    Nombre limité à 12 praticiens

  • Durée
    15 heures sur deux jours consécutifs

  • Lieu
    ISTM, Avignon, France

  • Enseignants
    Docteur Dominique Bonneau

  • Dates
    Cette formation n’est dispensée qu’à la demande de groupe déjà constitué de 8 à 12 stagiaires

  • Horaires
    De 8h30 à 12h30 et de 14h30 à 18h30

  • Tarif
    600 euros (formation et délivrance d’un polycopié)

  • Formation enregistrée auprès de l’ANFH et du FIF-PL

Pré-inscriptions

  • Par lettre :
    ISTM - 23 avenue des Lierres
    84000 Avignon

  • Par courriel :

Objectifs

Former les chirurgiens-dentistes et les médecins aux techniques manuelles décrites et enseignées en rééducation, ostéopathie, chiropraxie, médecines orientales ou pratiquées de manière empirique par les rebouteux, à l’exception des manipulations vertébrales. L’ensemble de ces techniques ont été étudiées et analysées avec les données actuelles de la science, synthétisées au sein d’un protocole qui prolonge un diagnostic médical. Ces techniques sont un complément aux thérapeutiques médicales conventionnelles. Elles doivent être employées en fonction des champs de compétence de chaque intervenant, définis par décrets.

Comprendre les différentes approches, ostéopathique et posturale, des pathologies de l’articulation temporo-mandibulaire et du suivi d’un traitement orthodontique.

Cette formation comporte un séminaire.
Une attestation de formation sera délivrée à son terme.

Arrow
Arrow
ArrowArrow
Slider

Programme

Cours inaugural

  • Conduite à tenir diagnostique et thérapeutique (manuelle) devant une algie crânio-faciale.
    • L’étiologie rachidienne cervicale
      • Dysfonctionnement segmentaire
      • Dysfonctionnement postural
    • L’étiologie articulaire temporo-mandibulaire
    • L’étiologie « viscérale » : les foyers dentaires réactogènes
  • Définition :
    • Le concept myo-fascial.
    • Le concept ostéopathique.
    • Le concept postural.

Travaux dirigés

Ils représentent la majorité du temps de formation et sont consacrés à la démonstration et la répétition des techniques manuelles que les stagiaires réalisent alternativement en tant que manipulant et manipulé. Il est donc nécessaire que les stagiaires revêtent une tenue adéquate (soit un maillot de bain) et se munissent d’une serviette type drap de bain, et aient réalisé un bilan clinique ainsi que des clichés radiographiques éliminant toute contre-indication à la pratique sur eux mêmes de ces thérapies manuelles.

Le rachis cervical

  • Cours introductif :
    • Anatomie compréhensive : les deux rachis
    • Démarche diagnostique clinique dans les algies crânio-faciales
  • Démarche thérapeutique manuelle :
    • Techniques neuro-musculaires :
      • Basées sur l’étirement : étirement post-isométrique, compression ischémique, pression glissée.
      • Basées sur le raccourcissement : Strain and Counterstrain et dérivées
      • Basées sur l’étirement transversal tendineux : décordage, reboutement
    • Techniques cutanées
      • Massage réflexe
      • Shiatsu et dérivés
      • Technique de contre stimulation
    • Auto-rééducation

Articulation temporo-mandibulaire

  • Cours introductif :
    • Anatomie compréhensive : ATM et articulé dentaire
    • Démarche diagnostique clinique 
  • Démarche thérapeutique manuelle :
    • Techniques articulaires : Techniques non forcées, en translation ou en décoaptation temporo-mandibulaire
    • Techniques neuro-musculaires :
      • Basées sur l’étirement : étirement post-isométrique, pression glissée.
      • Basées sur le raccourcissement : Strain and Counterstrain et dérivées.
    • Techniques cutanées :
      • Massage réflexe
      • Shiatsu et dérivés
      • Technique de contre stimulation
  • Auto-étirement

Synthèse et cas cliniques

  • CAT diagnostique et thérapeutique manuelle après extraction dentaire ou mise en place d’implants
  • CAT diagnostique et thérapeutique manuelle devant un dysfonctionnement temporo-mandibulaire
  • CAT diagnostique et thérapeutique manuelle durant un traitement orthodontique
­