Institut Supérieur de Thérapeutique Manuelle

Les trois clefs de la médecine manuelle

Les thérapies manuelles soulagent un grand nombre d’affections bénignes qui altèrent la qualité de vie du quotidien.

Les pathologies accessibles à cette thérapeutique sont avant tout les dysfonctionnements mécaniques réversibles de l’appareil locomoteur (rachis et articulations périphériques). Des troubles viscéraux fonctionnels mineurs, perturbant certaines fonctions, peuvent bénéficier de ces techniques dont le mode d’action est avant tout réflexe.

La peau est le point de départ essentiel de cette réflexothérapie. La stimulation peut être manuelle ou instrumentale comme l’acupuncture et ses aiguilles. Le revêtement cutané est doté de capteurs spécialisés qui informent les systèmes de contrôle et de défense du corps des variations incessantes du milieu extérieur qu’elles soient mécaniques, thermiques, chimiques ou électromagnétiques tel le rayonnement solaire.

Les muscles sont aussi un des lieux d’action de ces techniques au même titre que les articulations axiales et appendiculaires.

Ainsi cette thérapeutique semble agir comme un mécanisme de réinitialisation des capteurs du système extero- et proprioceptif.

Mais tout cela est avant tout empirique et à l’heure d’une médecine basée sur des preuves on ne peut se contenter de ces suppositions et la validation impose une démarche d’évaluation des pratiques.

Cela fait partie des buts que s’est fixé l’Institut Supérieur de Thérapeutique Manuelle.

A partir de l’observation des thérapeutiques manuelles aussi bien occidentales qu’orientales, une analyse de ces pratiques avec les données actuelles de la science a permis de déterminer les points communs et de les synthétiser au sein d’une démarche médicale reposant sur un diagnostic se prolongeant par des méthodes manuelles réflexes a point de départ cutané, tendino-musculaire ou articulaire.

Proposée initialement depuis plusieurs années aux médecins,  en complément ou en substitution des manipulations articulaires forcées, cette discipline se doit d’être enseignée à l’ensemble du corps médical qui souhaite s’ouvrir à ces pratiques, source de soulagement pour les patients et de satisfaction pour le praticien dont les mains prolongent une démarche diagnostique médicale précise, transmissible et reproductible.

Le concept d’une équipe médicale formée à ces méthodes manuelles offre une alternative thérapeutique dont le coût est réduit, notion non négligeable dans le contexte actuel de budgétisation de la santé, malgré l’allongement du temps de soin.

Vous trouverez dans ce  site, consacré aux thérapeutiques manuelles occidentales (ostéopathie, chiropraxie, bonesetting, reboutement…) et orientales (shiatsu, do-in…), des informations qui concernent autant le praticien que le patient:

  • De nombreux textes :
    • présentation de la médecine manuelle,
    • articles parus dans des revues spécialisées, des ouvrages médicaux ou dans les annales de congrès.
  • Présentation de l’Institut Supérieur de Thérapeutique Manuelle
  • Les formations en cours

Il présente une approche moderne de ces disciplines empiriques.

Elles sont analysées avec les données actuelles de la science et synthétisées dans un protocole précis, afin d’être intégrées dans la pratique médicale reposant sur un diagnostic transmissible et reproductible.

Mentions légales | Copyright 2014 - 2018 Dominique Bonneau  -  Site réalisé par Brin de Toile